La folle histoire des Galeries Lafayette

Categories:

La folle histoire des Galeries Lafayette

En 1894, Théophile Bader et Alphonse Kahn souhaitent ouvrir un « magasin de nouveautés » et s’installent alors au 1 rue La Fayette, dans un petit local de 70m² 

Il s’agrandit 3 ans après, suite à l’achat de l’immeuble entier. C’est à ce moment-là que le magasin prend son nom de « Galeries Lafayette ».  

En 1903les 4 autres immeubles voisins viennent s’ajouter et aboutit à un important environnement immobilier. 

Théophile Bader rêve d’un « bazar de luxe ». Avec l’impulsion de grands magasins, les Galeries Lafayette deviennent un loisir à part entière, avec l’ajout de salons de thé ou encore de coins de lecture.  

Le magasin est inauguré en 1912 et la coupole est alors construite ayant pour but d’inonder le grand hall de lumière et faire ainsi briller toute la marchandise. 

Autre symbole des galeries, ce sont les vitrines. A travers une véritable théâtralisation, elles mettent en avant les produits vendus au sein du magasin.  

Cependant, le magasin veut démocratiser la mode et la rendre accessible à tous les budgets. Il met alors en place une fabrication de vêtements en tant que marque propre et devient la « maison vendant le meilleur marché de tout Paris ». 

En 1974, le grand escalier d’honneur est démoli pour laisser place à des boutiques de prestige tel que l’on connait actuellement.  

Les Galeries Lafayette sont le 2ème monument le plus visité de France, après la tour Eiffel avec 37 millions de visiteurs par an. 

Un toit-terrasse, surplombant Paris, offre une vue panoramique sur la Capitale. En 2018, ERMHES a permis de rendre accessible à tous cet endroit unique en installation une plateforme PMR.